22 mai et 30 mai 2013, souvnirs goutte à goute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22 mai et 30 mai 2013, souvnirs goutte à goute

Message par NarutoBoy le Mer 22 Mai 2013 - 15:10

22 Mai et 30 Mai 2013

Souvenirs goutte à goutte (version française de Only Yesterday)

À notez : Le film n'a jamais été publier en audio anglais ou en audio
francais. Disney a les droits pour l'amérique du nord, mais pour
l'instant n'est toujours pas décider a sortir le film sur média. En
france, le film fut sortie en DVD, en VO sous-titré français bien sur.
Sachez que le film sera donc sous-titré en français seulement.


Rated : PG

durée : 118 mins.[/color]





19h30
O.R.D.I
455 Avenue Larivière
avatar
NarutoBoy

Masculin
Nombre de messages : 303
Ville : rouyn
Mon Top 3 Anime/manga : naruto,fairytails,bleach
Date d'inscription : 05/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 mai et 30 mai 2013, souvnirs goutte à goute

Message par Neosilver le Jeu 23 Mai 2013 - 3:25



tu as oublié de mettre le résumer comme tu fessait avant dans tes autres post boss.

Bref le voici.


Souvenirs goutte à goutte (おもひでぽろぽろ, Omoide poro poro?, litt. Les souvenirs viennent en tombant un par un) est un film dirigé par Isao Takahata et produit par le studio japonais Ghibli. Il est basé sur le manga Omoide poro poro de Hotaru Okamoto et Yūko Tone, dans lequel les auteurs racontent des moments de leur enfance.

Dans ce film, Isao Takahata met en place une structure narrative basée sur une alternance entre le séjour de l'héroïne à la campagne et les flashbacks de son enfance. Il développe ainsi des thèmes récurrents dans son œuvre : l'importance des valeurs traditionnelles, de la vie en communauté, du respect de la nature et du travail agricole. Au final, il place son héroïne face à un choix important de sa vie : carrière à Tokyo, ou mariage dans la région rurale de Yamagata. L’évolution de son personnage est permise d’une part grâce à une présentation idyllique de la vie campagnarde, d’autre part grâce aux nombreux souvenirs d’enfance qui créent un sentiment de nostalgie très prégnant.

Le film sort au Japon le 20 juillet 1991, rencontrant un succès satisfaisant, puisque terminant premier au box-office nippon en 1991. Il est commercialisé en France au format DVD en octobre 2007.

1982. Taeko Okajima, jeune employée de bureau à Tokyo, s’ennuie dans son travail et décide de passer quelque temps à la campagne, dans la région rurale de Yamagata, pour travailler dans la ferme de son beau-frère à la récolte du Carthame des teinturiers (benibana en japonais). Tokyoïte élevée à la ville, elle rêve depuis l’enfance de la campagne, mais n’y a presque jamais séjourné. Pendant les préparatifs du voyage et le trajet en train, les souvenirs de son enfance, quand elle avait dix ans (en 1966), remontent peu à peu à la surface et confèrent sa structure particulière à l’histoire, alternant entre souvenirs (flashback) et moments de vie réelle1.

1966. Taeko est une enfant un peu capricieuse, dernière d'une famille de trois filles. Dix ans, c'est l’année des grandes découvertes : premier amour (Hiro, un garçon talentueux au baseball), premières menstruations, premiers rêves brisés (elle voulait devenir actrice, ce que son père refuse très pragmatiquement). Différents souvenirs sans réel lien qui permettent à Taeko d’évoluer peu à peu à un moment charnière de sa vie.

Durant les scènes adulte, Taeko partage son temps entre labeur à la ferme et sorties avec Toshio, lointain cousin de sa belle-famille ayant à peu près le même âge qu'elle. Anciennement employé dans une grande société, il a décidé de quitter la ville pour devenir agriculteur. La proximité évidente entre les deux jeunes gens pousse la grand-mère de la ferme à évoquer un mariage entre eux. La proposition provoque une vraie introspection chez Taeko, indécise sur le bon choix à faire : conserver sa vie citadine et sa carrière ou bien épouser Toshio et la vie de mère de famille à la campagne.

Si, à la fin du film, Taeko semble faire le choix du retour à la ville, c'est en fait dans le générique de fin que le réalisateur propose un dénouement en accord avec son message : le choix des valeurs traditionnelles, de la campagne et de la vie en communauté

Très bon film pour ma part, mais ce n'est pas pour n'importe qui. Je comprend très bien pourquoi ce serais a mon avis peut-être le film le moins populaire et connu de toute la collection du studio Ghibli. C'est vraiment un film sur le folklore et la culture historique de la vie au japon de cette époque (de l'année 1966..et de l'année 1982), un film plein de valeur traditionnel.

Pour ceux qui adore la culture japonaise et qui sont fans de leur mode de vie, de leur moralité et de leur société...surtout principalement de la campagne en 1982 et de la vie urbaine scolaire/familial en 1966, c'est une super recommandation pour vous a voir.

Moi même pour ma part, j'ai vue plein de de fait historique et traditionnel du japon a travers les moment du film. On vois le changement de la vision des japonais a travers ces années alors que les campagne se vide peu a peu vers l'exode urbain et que la bonne vieille agriculture humaine est tranquillement délaissé (on parle de l'agriculture Bio)

J'aurais aimer qu'il sois traduit en francais, car le dialogue est assez rapide parfois. Sinon, a moins de le savoir d'avance en lisant justement les résumer du film, on est dérouter a comprendre au début que le film passe continuellement en transition de flashback et de présent (et parfois c'est une scène mélanger être les 2 protagoniste qui est a la fois adulte dans un lieu et jeune a coté.... comme si tu étais devant ton sois-même du passé.. ou du future) Un jeune ou un enfant va vraiment trouver ce film plante et ennuyant. Bien que le film ne contient aucune mention spécial, je le recommande a du monde 16 ans et plus.... et surtout si vous êtes du genre a aimer les films de dialogue (il n'y a pas d'action ou d'intrigue).

Peut-être un film que plus les filles aimerais (un peu shojo je pense), car vue que la protagoniste raconte vraiment plus des événements qu'elle se souvient de son enfance, on vois plus la vie d'une enfant de 10 et tous ce qui préoccupe la vie d'une petite fille a cette époque... le premier crush, la première fois que on dois gérer ''le fais que l'on avoir ces règle bientôt éventuellement'' et que surtout déjà on a des amies qui les ont, le fait de vouloir des truc de fille comme une belle sacoche (plus un truc de gamine), etc.

Bref, un film assez psychologique qui laisse penser et ouvrir nos yeux sur une plus grande vision de la société humaine (pas juste japonaise) car nous même ici on a vécu ce genre de changement social il y a pas si longtemps entre la fin de la vie de campagne vers une vie urbaine.




avatar
Neosilver

Masculin
Nombre de messages : 2662
Age : 36
Ville : Rouyn-Noranda
Emploi/loisirs : TI Réseau
Mon Top 3 Anime/manga : il y en a trop et ca change tout le temps
Date d'inscription : 31/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum